CAP VERS L'ÉGALITÉ ! 

Nous souhaitons à travers notre projet agir pour l'égalité filles garçons au sein de l'éducation 

Maintenant que nous sommes bien implanté au Burkina Faso (les premiers colis ont été envoyés et nos projets sont en place) nous souhaitons mettre l'accent sur l'égalité filles garçons au sein de l'éducation. 

Pour comprendre notre souhait et avoir une idée de la situation actuelle nous vous proposons ces quelques chiffres ainsi que cet article : 

- 63% des adultes analphabètes dans le monde sont des femmes 
- 1 fille sur 4 ne va pas à l'école dans un pays en développement
- 64 millions de filles sont victimes du travail forcé

- 12 millions de filles sont mariées de forces chaque année (avant 18 ans) , ce qui fait 33000 filles chaque jour

- Les filles de 10 à 14 ans passent 50% de temps en plus à effectuer des tâches ménagères que les garçons du même âge. 

 

Pourquoi de telles inégalités apparaissent ?  

 

- Les traditions culturelles : les filles sont souvent mariées jeunes, leur éducation n'importe pas. 

- L'ignorance des droits et des lois 

- La pauvreté : les frais de scolarité sont souvent chers, les garçons sont donc envoyés en priorité à l'école

- La violence à l'école et la dangerosité des trajets : à l'école les filles sont exposées à des violences comme les abus sexuels par exemple

- La menstruation : 1 fille sur 10 ne va pas à l'école lorsqu'elle a ses règles. Cela est du à un manque d'infrastructures sanitaires ou de protections périodiques

- Les mariages forcés

- Les travaux forcés

-Les grossesses précoces
- Les situations d'urgences. Lors de crises ou de conflits, la vulnérabilité des filles et les discriminations sont exacerbées. Les filles sont alors les premières touchées, les premières à être retirées des écoles, les premières à devoir rester à la maison pour soulager la pression économique qui pèse sur les foyers. Cette situation entraîne un augmentation du travail ou des mariages forcés. 

Au vue de la situation de crise dans laquelle se situe le Burkina Faso : les filles et leur éducation sont les premières victimes

Pourquoi l'éducation d'une fille est importante ?

 

- L'éducation d'une fille est reconnue comme le moyen le plus puissant pour s'émanciper et sortir de la pauvreté
- Chaque année passée sur les bancs de l'école permet à une fille d'augmenter son futur revenu de 10 à 20% et ainsi de faire progresser la croissance de son pays.

L'éducation des filles est donc primordiale pour l'autonomisation de ces dernières mais elles est également bénéfique pour son pays. 

Nos futurs projets pour mettre le cap vers l'égalité 

 

- sensibilisation au sujet dans les écoles françaises 

- récolte de protections hygiéniques

- réaliser un kit "égalité" pour permettre aux professeurs burkinabés de promouvoir l'égalité au sein de leur classe

- mise en place de "kit" d'informations et de sensibilisations sur les menstruations.  

- projets avec des écoles française de réalisation d'affiches pour l'égalité. Affiches qui seront envoyées au Burkina Faso

© 2023 by Feed The World. Proudly created with Wix.com

Contact

+33685849213

burkinabiiga1@gmail.com

Siège

87 Allée du Hameau des dames

30650 Rochefort du Gard 

  • Facebook
  • Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now